Août19
0

Horse coaching, équicoaching, équithérapie au Maroc : quelles différences ?

Actualité & innovation Partagez !

Depuis bientôt 7 ans que nous opérons au Maroc, nous avons vu avec plaisir cette approche se développer peu, à peu même si à ce jour il n’y a réellement que 2 opérateurs implantés en permanence au Maroc (l’un à Marrakech et nous même).

La médiation par le cheval est très développée en Europe (on parle de plusieurs centaines d’opérateurs rien qu’en France !) ou aux USA. Malgré un rapport parfois ambigu à l’animal, l’idée semble faire son chemin au Maroc.

Toutefois la médiation par le cheval recouvre des activités très diverses, et fait appel à des compétences très différentes. Quelles sont les principales approches ? A quoi servent elles ?

1 – Le Horse coaching, ou “équicoaching ®” au Maroc

C’est l’activité la plus connue et la plus développée, car elle s’adresse au grand public, ainsi qu’aux entreprises dans le cadre de “team building”, ou de coaching d’équipe dans leur développement RH.

Le horse-coaching, terme générique utilisé (équicoaching est un label, marque déposée de Equicoaching ® Maroc) recouvre toutes les activités liées au développement personnel individuel ou de groupe. Ce n’est ni plus ni moins que du coaching dans son sens le plus classique, mais accompagné par le cheval qui sert alors de révélateur, de médiateur et d’intermédiaire dans une démarche de progression. C’est ce que nous pratiquons ici.

Une approche du développement personnel

Tout comme le coaching “classique”, l’équicoaching permet une approche ultra personnalisée, tant pour l’individu que pour un groupe dans le cadre d’une entreprise. Le principe est toujours le même :

  • Identification des objectifs
  • Evaluation des points de progression
  • Exercices pratiques de mise en oeuvre
  • Ancrage et débriefing.
Seance horse coaching / equicoaching de groupe

Une séance de coaching d’équipe avec Hippocampe

Le horse coaching recouvre des thématiques très diverses, qui vont du développement de la confiance en soi, le travail de la communication non verbale, le développement de l’intelligence émotionnelle, travail sur les peurs, etc.

Pour les groupes ou les entreprises, cela permet de travailler sur la cohésion, la communication et l’unité du groupe, identifier et développer les leadership.

En Europe de plus en plus d’entreprises font appel à cette approche, du fait de sa radicale efficacité, et donc d’un ROI rapide et observable immédiatement. C’est aussi l’approche utilisée par de nombreux sportifs dans le cadre de la préparation mentale, car le rapport au cheval permet, durant les exercices, de développer une concentration et une connaissance de soi profonde.

Des compétences croisées approfondies

Horse coaching, equicoaching indispensable ethologie

Une connaissance avancée de l’éthologie du cheval indispensable

Thème abordé dans un autre article, ainsi que dans plusieurs articles parus dans la presse marocaine (notamment dans Le Matin, “Quand le cheval joue le médiateur“, et interview “l’Equicoaching pour gérer les problématiques de groupe en entreprise” dans Aujourd’hui le Maroc) la mise en oeuvre de l’équicoaching n’est pas simple et requiert une double compétence pointue : celle de coach personnel ou d’équipe, d’une part, mais surtout celle en éthologie équine, qui permet de faire le pont entre ce qui est transmis par le cheval et l’humain.

C’est la raison pour laquelle l’éducation du cheval à cette pratique est longue, délicate, tout autant que passionnante. Pas question de placer un cheval non éduqué (un simple “cheval de club” par exemple) face à un coaché pour “faire le coaching” ! Le travail se fait essentiellement en liberté avec le cheval et de fait il y a des enjeux de sécurité.

2 – L’équithérapie est elle du horse coaching ?

UN COACH N’EST PAS UN THERAPEUTHE, rappelle avec force mon collègue et ami Nabil Berrada, business coach au cabinet Athanour. c’est “un accoucheur de potentiel“, et ca n’a rien à voir.

Comme son nom l’indique, l’équithérapie est une thérapie. Egalement très développée en Europe ou aux USA, l’équithérapie permet l’accompagnement de cas cliniques liés au handicap, physique ou mental. Tout particulièrement efficace avec les personnes atteinte d’autisme (car les chevaux sont particulièrement sensibles à ces personnes), elle fait appel à des compétences très particulières et pointues, en psychologie, psychothérapie. L’équithérapeute est donc plus un “psychomotricien”, et le cheval vient alors en médiateur et facilitateur d’actions ciblées et organisées par/avec le thérapeute. Il était peu fréquent d’ailleurs, de combiner la double compétence (savoirs éthologiques, éducation du cheval, ET psychothérapie).

horse coaching ou équitherapie ? mediation cheval autisme

Le cheval médiateur idéal dans le cas de l’autisme

C’est une approche médicale, qui, en France par exemple, se fait sur prescription ! c’est un soin psychique médiatisé par le cheval et dispensé à une personne dans ses dimensions psychique et corporelle.

les équithérapeutes sont généralement des professionnels du soin ayant effectué des études médicales et ou sociales (psychologue, psychomotricien, éducateur spécialisé, kinésithérapeute…). Ils se spécialisent dans la médiation avec le cheval dans leur champ de compétence, ou, souvent, font appel à des spécialistes équins pour les aider et accompagner leurs patients.

3 – l’Equicie

L’équicie est un métier reconnu en France, codifié, et objet d’études relativement longues. L’équicie est un peu un “pont” entre les deux mondes bien que plus proche de l’aspect thérapie et accompagnement psychomoteur. Le coaching en effet fait appel à des méthodologies spécifiques, qui ne peuvent en aucun cas être assimilées à de la thérapie.

Mais les équiciens combinent les deux compétences, avec toutefois un angle de vue plus large que le seul coaching ou la seule équithérapie. “Le métier d’équicien est créé pour être un passerelle entre le monde du cheval et le milieu médico-social. Ses compétences ses divisent dans la connaissance du public en situation de handicap, des connaissances en éthologie scientifique (étude du comportement) sur le cheval et des enjeux de la médiation”, explique Natacha DUFAU-JOEL, Équicienne à Grenoble 

4 – La formation du cheval pour le horse coaching ou l’équithérapie est elle spécifique ?

Oui ! La formation du cheval pour ces activités est même fondamentale. Elle peut être longue (plusieurs mois), et fait appel à des savoir faire et des connaissances pointues en matière d’éthologie du cheval. Il en va de la sécurité des patients ou des clients !

En effet, en équicoahing tout le travail se fait à pied (on ne monte pas sur le cheval) et, dans notre cas, essentiellement en liberté. Cela requiert un cheval qui connait bien l’humain, ses réactions, mais qui est aussi capable de rester “lui même” et pouvoir librement s’exprimer. C’est d’ailleurs la base du système équicoaching, puisque le comportement réponse du cheval nous sert d’indicateur.

En équithérapie ou en équicie au contraire, le cheval est également utilisé monté, pour travailler des points “moteurs” (des postures, des positions d’équilibre, des sensations de mouvement, etc…) qui seront la base du travail du thérapeute. La formation du cheval dans ce cas se doit d’être encore plus pointue, car les réactions des personnes en situation de handicap peuvent être imprévisibles, et éventuellement effrayer le cheval. Le cheval devra donc être habitué à ces situations, et permettre un travail en toute sécurité. Pas question de prendre le premier venu au risque de mettre le patient en danger !

Cette formation est d’ailleurs à mon sens l’un des moments passionnant de notre discipline, car elle nous fait développer une relation intime et profonde avec chaque cheval, afin de bien se connaitre et pouvoir exploiter pleinement la médiation du cheval. Qu’adviendrait il si je ne comprenais pas ce que me “dit” le cheval !

Pour conclure

La médiation par le cheval, que ce soit dans le cadre du horse coaching ou de l’équithérapie, si elle se développe autant dans de nombreux pays, reste assez marginale au Maroc. Requérant des compétences pointues, tant en “humain” qu’en “cheval”, cette approche est en fait plurielle et touche des domaines très différents, et fait appel à des compétences aussi différentes. Que ce soit pour le coaching, individuel ou de groupe, ou un accompagnement plus thérapeutique et donc médical.

Son efficacité n’est plus à démontrer aujourd’hui, le développement et le succès grandissant des opérateurs en témoigne.

Au Maroc malheureusement, cette approche reste délicate à développer du fait de nombreuses contraintes. Son coût pouvant être un peu élevé (infrastructures, entretien des chevaux, formations longues) n’est pas le frein principal à nos yeux (en effet, une séance de coaching auprès d’un coach très connu au Maroc est souvent bien plus chère !).

Le frein est plus certainement psychologique, et parfaitement résumé dans cette objection d’un client avant son cycle de coaching : “mais qu’est ce qu’un cheval pourrait bien m’apprendre, franchement !?”

La réponse est simple dans le cadre du coaching : vous même !

En savoir plus sur l’équicoaching ®

Vous aussi profitez de l’enseignement des chevaux ! Contactez nous !

 

A propos de l’auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *