Fév26
0

Management et entreprise : la solution équicoaching

Management et communication, Vie de l'entreprise Partagez !

Le monde de l’entreprise au Maroc bouge, et vite. De nombreuses entreprises se créent, notamment des PME et TPME, et face à une conjoncture économique très concurrentielle, l’adaptation aux normes internationales est indispensable.

Pour cela, de plus en plus d’entreprises font appel au coaching, afin de renforcer leurs équipes, intégrer de nouveaux process, ou simplement répondre à des problématiques ponctuelles : un conflit, une mauvaise ambiance, la démotivation, défaut de leadership ou inadéquation de collaborateurs à des postes particuliers.

Mais quelle que soit la “méthode”, l’organisation d’entreprise la plus sophistiquée sur le papier ne résiste pas à la dimension humaine inhérente au travail en groupe. 

L’organisation, l’équipe, est une chose, mais c’est aussi (surtout ?) pour les dirigeants qu’il est utile de recourir à un accompagnement, pour justement prendre en compte cette dimension humaine dans le management de leur société. 

Le coaching en entreprise, à quoi ça sert  ?

diriger une equipeAujourd’hui de très nombreux dirigeants d’entreprises internationales ont recours au coaching individuel pour une raison simple : réussir à équilibrer la dimension humaine avec les aspects purement économiques de la société, d’une part, et avec les individus et leurs valeurs propres d’autre part.

Le coach pourra alors intervenir de manière individuelle, pour le dirigeant où les collaborateurs, mais aussi de manière collective pour l’organisation elle même. Le but est de pouvoir parvenir à des résultats clairs et mesurables, d’avoir une vision d’ensemble et une connaissance accrue de son environnement. Alors seulement on pourra parler non pas seulement d’efficacité, mais bien d’efficience.

Le coaching individuel du dirigeant ou du cadre est particulièrement efficace pour apporter des solutions dans des situations complexes du fonctionnement de l’entreprise :

  • Gérer un conflit
  • Assumer un changement de poste
  • Suivre une mise en place de changements importants

Le coaching va bien au delà des méthodes – complémentaires – d’accompagnement (conseil, formation ou autres), car il travaille en profondeur sur les prises de conscience et la mise en pratique directe des solutions identifiées et décidées.

Qu’apporte  l’équicoaching aux managers et dirigeants ? 

Le coaching, d’une manière générale, permet avant tout une prise de recul. S’extraire d’un contexte pour en avoir une perception globale, et pour cela l’intervention d’un tiers est indispensable. Ce recul permet alors d’identifier et de recadrer clairement leur rôle particulier, à savoir “diriger”.  Mais diriger est un art, pas une fonction dont les compétences seraient innées, et faire prendre conscience – et proposer des solutions pratiques – de ses forces et faiblesses, de ses limites et de la perception des autres membres de l’équipe permet de déplacer les limites.vision d'ensemble

Le coaching assisté par le cheval permet d’aller plus loin que le coaching classique car il permet notamment de

  • prendre le recul nécessaire et d’avoir une vision précise des conséquences d’une décision, et permet donc de garder la bonne direction pour le développement ou le changement dans l’entreprise, grâce au travail en pleine conscience
  • prendre conscience des priorités malgré les innombrables responsabilités, par le jeu de l’effet miroir
  • travailler au développement d’un réel leadership inspirant par une expérience directe

  • de clarifier son attitude par une meilleure maitrise de sa communication, notamment non verbale, et cela immédiatement

  • rompre la fréquente solitude du dirigeant, qui est (trop) souvent seul dans la prise de décision, par la prise de conscience du facteur relationnel et communicationnel.

En effet, l’assistance du cheval permet la mise en situation “ici et maintenant”, d’expérimenter immédiatement les solutions proposées, et donc facilite la prise de décision du dirigeant pour ses orientations personnelles.

En équicoaching, la mise en cohérence des intentions et des actes se fait en temps réel, par l’expérience. Les résultats sont immédiatement perceptibles, et les changements de schémas comportementaux peuvent s’ancrer sur le champ.

Identifier les potentiels blocages permettre une vision globale du dirigeant

Identifier les solutionsDéjà faire prendre conscience qu’il “pourrait” exister un blocage ou une faiblesse est en soi une opération délicate. L’assistance du cheval est à ce niveau particulièrement efficace et peut  être même “brutale”, dans le sens ou la mise en lumière de ces limites n’est pas effectuée par un dialogue humain, mais par une indispensable et immédiate prise de conscience personnelle face au cheval.

Ce travail “sur soi” permet de facto d’identifier de manière très claire et particulièrement précise les points à travailler, les faiblesses à dépasser ou les difficultés à résoudre. Cela se fait aisément autour de 3 principes :

  • Une vue d’ensemble de la situation : développer une “perception de pleine conscience” permet d’avoir toutes les clefs en main. Cela permet de détailler précisément les points à travailler, que ce soit de renoncer à une “fausse compétence” ou améliorer sa communication. Les modes d’intervention ne seront en effet pas forcement les mêmes.

  • Une meilleure connaissance de soi : se connaitre, vraiment, dans toutes ses composantes, y compris émotionnelles est crucial. Une meilleure et authentique connaissance de soi, au delà de nos croyances sur nous même, est l’étape indispensable sur laquelle l’équicoaching permet un retour immédiat. Le cheval agit tel un miroir, non déformant, contrairement à l’humain. Il renvoie à soi même, radicalement.
  • Identifier les solutions possibles : le cheval n’impose pas une solution magique. En revanche il impose une réflexion profonde, faite de conscience, de remises en cause, et seule l’exploration des solutions possible jusqu’à trouver la bonne permettra d’agir sur les points ad hoc. L’interaction avec le cheval donne immédiatement la réponse et facilite cette exploration.

  • Vaincre les résistances et appliquer la solution choisie : la puissance de l’équicoaching est particulièrement adaptée à ce problème récurrent en coaching : faire accepter une réalité, faire en sorte que le coaché accepte les choses, “lâche prise”, ce qui revient souvent à lutter contre de fausses croyances. L’application immédiate et le retour miroir qu’offre le cheval permet cette acceptation, et pour cela il faut bien dire qu’Hippocampe est d’un professionnalisme exemplaire. Il ne lâchera rien, tant que le problème ne sera pas admis et la bonne solution trouvée et mise en oeuvre…

Travailler en présence du cheval offre aux dirigeants ou toute personne se trouvant dans une fonction de leader, de développer un réel leadership inspirant, en puisant les ressources en soi même. Il suffit pour cela de se poser les bonnes questions.

Oui, définitivement, la solution est (toujours !) en nous !

 

Vous souhaitez découvrir l’équicoaching ? Prochain atelier découverte prévu le 13 mars !

En savoir plus sur le coaching du dirigeant :

 

hippocampe

A propos de l’auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *